Bouquet solidaire

La belle histoire du bouquet solidaire

Il existe des histoires qui sont vraiment belles à partager, et celle du bouquet solidaire est l’une d’entre elles.

À l’origine: une bonne fée

Tout commence par un email reçu un beau samedi d’octobre. Une commande de la part d’une amie de mes parents qui vit en région parisienne, et qui me suit depuis mes débuts sur Instagram et m’encourage avec beaucoup de bienveillance à chaque étape de ma nouvelle vie fleurie. Je suis surprise de cette commande car elle sait que je vis en Bretagne et que je ne peux pas expédier les bouquets. Donc ce message m’intrigue…

Son souhait: un cercle vertueux du bonheur

Quelle n’est pas ma surprise lorsque je lis le détail de la commande:  » Pour encourager le talent d’une femme qui a osé se lancer dans une belle aventure. N’étant pas en Bretagne et fan depuis le début de ses jolies œuvres éphémères, j’ai pensé qu’elle pourrait confectionner un bouquet qui serait livré à une personne à qui cela pourrait faire du bien en cette période un peu troublée. Je lui laisse le choix du destinataire et l’en remercie chaleureusement par avance.

« Je souhaite au travers de cette action transmettre à mon tour ce que la vie m’a donnée il y a très peu de temps. Une sorte de cercle vertueux qui dit que si tu reçois du bonheur un jour alors ce bonheur doit être transmis à son tour. Je crois profondément en cette équation simple, alors j’ai vu en « Les bottes d’Anémone » le moyen idéal pour exprimer un petit geste citoyen. »

Ma réaction: partager ce beau geste avec ma communauté

Très touchée par ce geste qui à la fois m’encourage en tant que jeune entreprise, mais qui aussi apportera du bonheur à une personne qui en a besoin, je me sens aussi très humble et j’ai du mal à me dire que je vais choisir moi même qui sera le bénéficiaire de ce bouquet solidaire. Je propose donc à notre bonne fée de partager cette magnifique initiative avec la communauté des bottes d’Anémone afin de faire participer tout le monde. Une première publication me permet de recevoir des dizaines de suggestions et une seconde publication propose un vote. Et en quelques heures je me retrouve sur le parking du CHU de Vannes prête à livrer mon premier bouquet solidaire à une personne hospitalisée au service oncologie (nous sommes en Octobre #octobrerose).

Le premier bouquet livré: une vague d’émotions

Je suis submergée par l’émotion de ce que je m’apprête à faire, et aussi je dois l’avouer pleine de doutes sur le fait que mon geste soit bien perçu: Est-ce que j’ai le droit d’entrer dans un hôpital en temps de Covid? Est-ce que les fleurs sont autorisées dans les hôpitaux? Et si la personne prenait mal notre geste et le fait d’être « identifiée comme ayant besoin d’un peu de soleil »? Des questions un peu bêtes mais oui elles me traversent l’esprit. Je respire un bon coup et hop je traverse le labyrinthe de couloirs pour arriver face à une première soignante qui me demande: « ah c’est très gentil, c’est pour qui? ». Alors je lui explique que « c’est pour une personne qui en aurait besoin aujourd’hui, je n’ai pas de nom particulier, cela vient d’une cliente en région parisienne qui ne connait personne dans votre service. » Déjà j’ai la voix qui tremble, alors avec gentillesse elle m’emmène avec elle du coté des hospitalisations. Elle m’avoue qu’elle même a la chair de poule d’assister à quelque chose d’aussi délicat. Nous retrouvons ses collègues qui accueillent le bouquet et l’initiative avec de la curiosité d’abord, puis beaucoup d’émotion à leur tour. Elles décident de le déposer dans la chambre d’une de leurs patientes qui « supporte avec beaucoup d’anxiété les séances de radiothérapie » et qui sera émue par cette belle attention de la part d’une inconnue.

Vos réactions poignantes

Je mets plusieurs heures de mon coté à partager ce moment fort en émotions, car je suis saisie par la force de ce qui vient de se passer. Je ne suis que la messagère mais je suis très fière de l’être. Comme je suis vraiment émue j’hésite même à partager cette vidéo qui me montre fébrile, mais mes amies m’encouragent alors je me dis que après tout ma réaction est humaine. Et là, quel flot de témoignages bouleversants je reçois durant les 24h qui suivent! Des soignants, des personnes atteintes du cancer, des personnes qui ont perdu un proche récemment, d’autres dont les proches ont été suivis dans ce service à Vannes, des personnes qui avaient juste besoin de cette étincelle solidaire en cette année 2020 bien particulière… Je comprends alors que ce geste n’a pas apporté du bonheur qu’à la personne qui a reçu le bouquet, mais beaucoup de chaleur dans les cœurs de toute une communauté. Je partage également tous vos messages privés avec notre bonne fée.

Une cagnotte solidaire

Les jours qui suivent vous êtes nombreux(ses) à m’écrire pour me demander comment participer aussi à l’envoi de brins de bonheur par l’intermédiaire des bottes d’Anémone. Au début je suis partagée entre l’envie d’offrir évidemment plus de bouquets comme celui ci et la peur qu’on me reproche de profiter de cet élan de solidarité. Aussi je décide de structurer et de créer une cagnotte solidaire en ligne, ouverte chaque mois à chacun selon les moyens qu’il/elle peut y consacrer, et qui permet de livrer le début du mois suivant un ou plusieurs beaux bouquets à un établissement ou des personnes qui auront été choisis par la communauté sur les réseaux sociaux. Pour le mois de décembre voici le lien à suivre pour participer.

Trois bouquets solidaires ont été offerts au mois de novembre grâce à la générosité de la communauté des bottes d’Anémone. L’une des bonnes fées de ce mois ci est une des entreprises vannetaises à qui je livre chaque semaine un bouquet de fleurs françaises et de saison dans leurs locaux. Leur boutique étant fermée pour cause de confinement, la gérante m’a demandé de continuer ma prestation en ajoutant ces bouquets hebdomadaires aux bouquets solidaires offerts. Le vote s’est porté sur le fait de me rapprocher de la mairie du Bono afin d’identifier trois personnes âgées que le confinement aura rendues fortement isolées, ce qui a été fait, et que vous pouvez retrouver sur mon compte Instagram dans les stories permanentes.

Bouquet solidaire de décembre:

La cagnotte solidaire a permis de réunir de quoi offrir 21 bouquets solidaires en décembre! Deux entreprises de Vannes ont souhaité s’engager à mes cotes pour que les bouquets solidaires de décembre soient offerts accompagnés d’une très jolie carte (Les contemplatifs de l’éphémère) et d’un pot de pate à tartiner délicieux (Louarnes).

J’ai pu grace à l’équipe dynamique du CCAS de la mairie du Bono identifier 6 familles mono parentales du Bono, et leur livrer le matin du 25 décembre leurs petites surprises. Ces mamans courageuses ont été autant surprises qu’émues, et ces sourires et mains tremblantes d’émotions font du bien à voir un matin de Noel 🙂

Le soir du réveillon de Noël j’ai pu livrer tous les autres bouquets aux personnes qui allaient passer la nuit à travailler:

– Dans le but d’assurer notre sécurité: les pompiers d’Auray, les gendarmes d’Auray et les policiers d’Auray ( tous très heureux de la pate à tartiner 😅)

– Afin de s’occuper de nos ainés: 3 Ehpads d’Auray et leurs équipes

– Pour s’occuper de nos malades: aux 6 services de l’hôpital du Pratel à Auray, tous très isolés du fait du Covid, les couloirs étaient déserts et cela m’a beaucoup marquée…Eux mêmes ont tous été vraiment touchés par ce geste, et je suis heureuse qu’on leur ai apporté ce petit brin chaleureux de l’extérieur. 

– Pour nous permettre de rejoindre nos proches pour le réveillon: j’ai distribué à la gare d’Auray 3 bouquets également: un au contrôleur du train qui passait (qui a été drôlement surpris 😂), au chef de gare lui aussi vraiment touché et surpris qu’on pense à lui, et à la personne qui tenait la boutique de presse qui était encore ouverte.

Les bouquets étaient composés de renoncules et anémones dans les tons rose pale et fuchsia du Var, et d’eucalyptus du Var également.

Bouquet solidaire de janvier:

Au mois de janvier, c’est un message très touchant qui m’est parvenu et m’a conduite à offrir les bouquets solidaires à un Ehpad d’Auray:

« Si tu ne sais pas encore où tu vas les déposer, il y a l’Ehpad Kerléano à Auray où il y a un cluster Covid. Ma grand-mère y est, elle tente de se battre… Tout son étage, soit 24 résidents ont été touché. Les infirmières, aides soignantes et médecins font un boulot de DINGUE! « 

Bouquet solidaire de février 2021:

Savoir remercier c’est important. Remercier ceux qui sont les premiers à arriver lorsqu’on est inquiet, blessé, évanoui, malade, et qui avec bienveillance nous accompagnent jusqu’à l’hôpital.

Pour ma part j’ai le souvenir fort il y a deux ans d’un accident de la route de maman qui avait nécessité de découper la voiture pour pouvoir la sortir de là, et alors qu’elle paniquait et souffrait elle m’a parlé d’un jeune pompier volontaire qui était resté des heures à lui parler et la rassurer.

Lorsque j’interviens à la Snsm nous avons aussi souvent l’occasion d’échanger ou de nous entraîner avec les pompiers 🚒 qui toujours sont attentifs et d’une patience à toute épreuve pour s’assurer du bien être des personnes dont ils prennent soin.

Ceux que j’ai rencontrés aujourd’hui en livrant le bouquet solidaire de février étaient dans ma tranche d’âge, gentils, drôles et humbles. Ils venaient peut être de sauver un de vos proches, en tout cas ils étaient présents et prêts à repartir à la moindre alarme.

Un grand respect et merci à eux. Je suis fière de leur avoir livré du love de votre part à tous.

Bouquet solidaire de mars 2021:

En mars ce sont les étudiants qui ont été choisis et je me suis donc rendue sur le parking de l’UBS de Vannes avec quelques petits bouquets faits avec amour et pour leur offrir en fleurs tout le soutien que vous avez souhaité leur envoyer. La vidéo est à visionner ci dessous:

Bouquet solidaire d’avril 2021:

En avril j’ai pu livrer 3 très beaux bouquets solidaires à #Auray au foyer pour enfants St Louis dans le centre ville.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Pour raisons de Covid + du fait que les enfants sont mineurs je n’ai évidemment pas fait de photo ou vidéo, mais je peux vous dire que l’émotion de l’équipe pédagogique était palpable, et que le geste les a énormément touchés.
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Le responsable m’a confié que justement ils avaient 3 groupes d’enfants donc ca tombait parfaitement car chaque groupe a du coup reçu son gros bouquet de pivoines du Var et pu en profiter toute la semaine!
⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Merci à Amélie, Béa, Lise, Morgane, Alice, Thérèse, Caro, Nicolas, Gaëlle, Françoise et Marie Andrée qui ont participé à remplir ces petits coeurs de bonheur en participant au #bouquetsolidaire lors de leurs commandes du mois d’avril.

Bouquet solidaire de mai 2021:

En mai, fête des mères oblige, j’ai souhaité offrir les bouquets solidaires aux mamans bénéficiaires de l’aide du CCAS de la mairie du Bono. Bouquets livrés le soir de la fête des mères aux huit heureuses intéressées:

Bouquet solidaire de juin 2021:

Au mois de juin on m’a proposé d’offrir les deux bouquets solidaires de la cagnotte à une association de Vannes qui protège, accompagne et loge les jeunes mamans en difficulté. L’association s’appelle La Tilma et j’ai eu le plaisir de pouvoir offrir un des bouquets directement à une maman qui venait toujours d’accoucher directement à la maternité! À retrouver ici:

Bouquet solidaire de juillet 2021:

Fin juillet j’ai décidé de livrer les deux bouquets solidaires au CCAS d’Auray, afin qu’ils soient offerts à deux bénéficiaires de leur soutien. Une dame était déjà sur place et a reçu le premier en direct, j’ai eu la chance de voir ses yeux pétiller sur place et ca c’est du bonheur. Le second a été offert dans l’après midi à une seconde personne que je n’ai pas vue, mais que j’imagine ravie de cette surprise fleurie et douce attention 🙂


Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Newsletter

Changez le monde avec des bouquets de fleurs !

Pour recevoir des nouvelles fraîches, nos conseils et nos actualités, inscrivez-vous ici…